16/09/2007

Fanny Chiarello: Si encore l'amour durait, je dis pas

519B32BZ3NL._AA240_

 

Fanny a 25 ans et vous ne l'y prendrez pas souvent à absorber une boisson en dessous de 15 degrés d’alcool. Elle nous emmène trois jours dans son monde au parfum de martini, traversé par des filles qu’elle aime intensément... mais jamais plus de trois mois. Pourtant elle a tout pour être heureuse : un passionnant métier de téléprospectrice où elle met à profit son DEA, un superbe appartement à peine crasseux, une famille qui la comprend au moins une fois par siècle et une amie avec qui ses relations sont tout sauf claires. Dans un style contemporain et vivant, nous découvrons une personne toujours entière, qui préfère brûler sa vie par les deux bouts ou faire souffrir plutôt que de se re

09:56 Écrit par lezz78 dans humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/03/2007

Eliane Girard: mais qui va garder le chat?

Mais qui va garder le chat ?

 

 

Après une rupture difficile avec son amie Magali, Cécile va retrouver l'amour auprès de Fanny. Elles se rencontrent, s'aiment, décident de vivre ensemble. Elles ont la trentaine, l'âge où la question d'avoir un enfant se pose. Faut-il adopter ou le concevoir ? Dans ce dernier cas, laquelle portera l'enfant ? Et quel sera le statut de l'autre ? Autant d'interrogations que vont devoir résoudre Cécile et Fanny pour tenter de créer une vraie famille. Avec ce nouveau roman, on retrouve l'humour, la tendresse et la légèreté qui ont fait le succès de Magali, Yourcenar et moi.

21:04 Écrit par lezz78 dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

E. Girard : Magali, Yourcenar et moi

Magali, Yourcenar et moi

 

Vendredi soir, je dis à Gali : " Prends un gros pull, tes Timberland et ta brosse à dents, je t'emmène en week-end. " La classe, comme dans les films. Autoroute la nuit, Portishead en fond sonore, la main de Gali sur ma cuisse. L'arrivée au Grand Hôtel dans un Cabourg désert. Ma Gali tout heureuse et moi toute fière. " J'ai réservé une chambre pour deux nuits au nom de Ferrare. " Un couple et ses deux enfants entrent à leur tour dans le hall. Sans un mot, le concierge tapote sur un clavier et annonce : " La 204, vous savez que c'est un grand lit... " Prise de court, je hoche la tête. Gali devient toute rouge. Le couple nous regarde, les enfants nous observent, le concierge nous interroge des yeux. J'entends Gali dire " tu n'as pas demandé deux lits ? " et je m'entends répondre " si, si, bien sûr ".
Cécile et Magali s'aiment, décident de vivre ensemble, mais ce n'est pas si simple.
Journal intime de Cécile, ce savoureux roman déroule la vie de deux homosexuelles qui ne peuvent faire leur " coming-out " : l'éternelle copine gaffeuse, les parents inquisiteurs, le chat Yourcenar, la gynéco inspirée qui diagnostique une grossesse... Bref, la vie ordinaire d'un couple peu ordinaire.
Heureusement, l'humour n'est jamais loin, les amis non plus, qui aident les jeunes femmes à tracer leur route avec une belle vitalité.

21:03 Écrit par lezz78 dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |