16/09/2007

Fanny Chiarello: Si encore l'amour durait, je dis pas

519B32BZ3NL._AA240_

 

Fanny a 25 ans et vous ne l'y prendrez pas souvent à absorber une boisson en dessous de 15 degrés d’alcool. Elle nous emmène trois jours dans son monde au parfum de martini, traversé par des filles qu’elle aime intensément... mais jamais plus de trois mois. Pourtant elle a tout pour être heureuse : un passionnant métier de téléprospectrice où elle met à profit son DEA, un superbe appartement à peine crasseux, une famille qui la comprend au moins une fois par siècle et une amie avec qui ses relations sont tout sauf claires. Dans un style contemporain et vivant, nous découvrons une personne toujours entière, qui préfère brûler sa vie par les deux bouts ou faire souffrir plutôt que de se re

09:56 Écrit par lezz78 dans humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

emission radio bonjour à toutes et à tous, demain dans l'émission "Baby-Boom" présentée et animée par sylvie Bariol sur parenthese radio. nous aborderons l'homoparentalité. nous recherchons des intervenants et intervenantes disponible par telephone pour témoigner, expliquer, débattre et dévelloper une idée encore peu admise. apres la décision de la cour européenne, l'homoparentalité fait la une de ma presse.

l'émission est un débat organisé avec du pour et du contre....

Sylvie Bariol
Du lundi au vendredi 11h - 13h
Emission du vendredi 25 janvier
J’ai deux papas ou deux mamans…


Sujet d’actualité à part entière, l’homoparentalité fait débat. Comment entreprendre l’éducation d’un enfant sans la présence physique du sexe opposé ? S’agit-il d’une mutation du couple parental ou d’une "mauvaise opération" selon certaines personnes politiques. Qu’en est-il des droits et des devoirs des parents ? Du regard des autres et des positions actuelles de la société ? En ayant deux papas ou deux mamans, les enfants peuvent-ils grandir en parfaite harmonie ?



témoignez par téléphone au 0892 69 11 33. ou par mail durant l'émission. www.parentheseradio.fr

Écrit par : Parenthese radio | 24/01/2008

Les commentaires sont fermés.